Le maître de l'assurance, votre cabinet de courtage en assurance de personnes.
Téléphone : 438-494-1002 | 1-888-402-1002

C’est avec des cents qu’on fait des piastres (ou la magie des intérêts composés)

Cette semaine, je veux partager avec vous la façon de calculer les intérêts sur vos placements ou vos dettes.  Notez que si vous préférez laisser les mathématiques à d’autres… et aller directement aux exemples, il y a une calculatrice financière sur mon site.  Dans un premier temps, je vous explique les formules et ensuite on regarde des exemples concrets de situation que vous pouvez rencontrer.

Si je place 1000$ à 2% pendant un an, à la fin de l’année, la valeur de mon placement est de 1020$ ( 1000$ x 1,02).  Si je souhaite le placer pendant 2 ans, la valeur devient 1040,40$ (1000$ x 1,02 x 1,02).  Durant la 2e année, je fais de l’intérêt sur le 1000$ placé et sur le 20$ d’intérêt déjà accumulé durant la première année.  De la même façon, si on le place sur 3 ans, on aurait 1061,21$ (1000$ x 1,02 x 1,02 x 1,02).  Au final, notre intérêt aura généré 1,21$ d’intérêt.  Les intérêts composés signifient que l’intérêt rapportera d’autre intérêt.

Voici donc 2 exemples ou ce calcul s'applique : un placement garanti et une carte de crédit.

Exemple 1 :

Vous voulez investir 25 000$ dans un placement garanti pour une durée de 5 ans, mais souhaitez garder l’option de pouvoir racheter le placement (si jamais…)  Bref, vous allez à votre banque et prenez l’offre qu’on vous présente : 1,25%.  Dans 5 ans, vous recevrez donc 26 602 $ ou 1 602 $ d’intérêt.

Si, à la place, vous magasinez votre taux (avec moi) vous trouverez un meilleur taux : 2,05% (avec une compagnie d'assurance).  Dans 5 ans, vous recevrez donc 27 670$ ou 2 670$ d’intérêt (ou 67% de plus d’intérêt !)  Donc, même si les taux sont bas, il reste important de regarder pour trouver la meilleure offre.  Dans ce cas-ci, on peut aller chercher 1000$ de plus d’intérêt.  Je suis sûr que vous allez être d’accord, ce 1000$ est mieux dans vos poches que dans les profits des banques.

Exemple 2 :

Vous avez un solde de 1000$ sur une carte de crédit dont le taux d’intérêt est de 2% par mois.  Pour simplifier l’exemple on suppose qu’aucun paiement ou autres dépenses sont ajoutés au compte.  Un an plus tard, le solde est maintenant de 1 268,24$ (1000 x (1,02 exposant 12) )  Le fait de calculer les intérêts à tous les mois fait en sorte qu’on paie plus d’intérêt sur les intérêts qu’on doit.  C’est ce qui fait qu’on a l’impression que le solde des cartes de crédit ne baisse pas rapidement...

Si, à la place de garder un solde sur une carte de crédit, vous allez chercher un prêt personnel à 6%, ce même prêt (de 1000$) sera rendu à 1060$ à la fin de l’année.  C’est pour cette raison que d’avoir un solde impayé sur une carte de crédit (dont les taux d’intérêt sont habituellement plus élevés que sur les autres types de prêt) n’est pas une bonne idée.  Payer son solde en entier, même si pour cela il faut aller chercher un prêt personnel, vous fera sûrement sauver de l’argent (dans l’exemple, on parle de 200$).  Dans l’analyse (gratuite) que je fais avec les gens que je rencontre, il y a un volet crédit où je peux contribuer à faire économiser pour dégager un petit coussin qui est habituellement apprécié.

En conclusion, trouvez les meilleurs taux sur vos placements (ou compte épargne) et les plus petits taux sur vos dettes peut faire une grande différence.  Faites en sorte que les intérêts travaillent pour vous et non contre vous.  Avoir une analyse complète qui apporte des recommandations sur les protections, les placements et la gestion du crédit fait parti des services que j’offre gratuitement aux gens que je rencontre. Pour une question ou une rencontre gratuite, n’hésitez pas à me contacter au 438-494-1002.